Durée de conservation des aliments

Les dates inscrites sur les produits achetés à l’épicerie ne sont pas toujours justes. Elles dépendent en grande partie des méthodes de conservation que nous avons utilisées. Notre produit pourrait bien être périmé avant la date s’il a été mal conservé (exposé au soleil, laissé sur le comptoir trop longtemps). Par contre, il pourrait tout aussi bien conserver sa qualité optimale longtemps après la date de péremption.

Les produits qui n’ont pas de date d’échéance ne garderont pas leur qualité optimale éternellement. Ils sont périssables, mais ils ont habituellement une longue durée de vie et sont souvent sans danger lorsque périmés (farine, thé, café).

Nous avons préparé pour vous un guide de référence pour la conservation des aliments de moyenne et longue durée. 

DATATION DES ALIMENTS

En France, la date limite de consommation doit comporter la mention « à consommer jusqu'au » suivie de l'indication du jour et du mois. Elle est obligatoire pour tous les produits périssables depuis les années 90.

Au Québec, la date limite de consommation s’exprime par la mention « Meilleur avant / Best Before » suivi de la date. Elle doit apparaître sur les produits qui doivent être consommés avant 90 jours. La méthode de conservation doit aussi être inscrite si le produit n’est pas conservé à la température ambiante.

Les dates de péremption sont choisies en effectuant des tests organoleptiques sur les produits (goût, consistance et valeurs nutritives). C'est en fait la date à laquelle le produit est à son mieux et puis à minuit, il n'est pas à son pire. La plupart du temps sans danger pour la consommation. Certains spécialistes croient que les compagnies utilisent les dates limites à leurs avantages et ainsi vous forcer à jeter le produit et le remplacer.

ET SI LA DATE EST DÉPASSÉE?

Tout dépend de la méthode de conservation, si vous êtes certain que votre produit n'a pas été en dehors du réfrigérateur pour une longue période, n'a pas passé deux heures sur la banquette arrière de votre automobile, n'a pas été entreposé près de l'ampoule du réfrigérateur, n'a pas été exposé au soleil, donc a toujours été gardé au frais, il est fort probable qu'il soit encore très bon à la consommation. Par contre, ne prenez pas de chances avec la viande, les oeufs et les aliments préparés riches en protéines. Les bactéries adorent les protéines alors, jetez-les aussitôt la date dépassée.

Certains produits ont des dates limites déterminées par le producteur et certaines dates sont souvent inférieures à la réalité. Prenons par exemple le miel, selon une étude réalisée par le Centre d'études techniques apicole, en tenant compte de quelques facteurs tels que l’origine botanique et de la méthode de conservation, il pourrait être conservé pendant 40 ans à une température de 50°F. Par contre, il serait conservé environ 2 ans à une température de 80°F.

ET SI UN PRODUIT N’A PAS DE DATE LIMITE?

Même les aliments considérés non périssables sont périssables. Souvent, ils ont une très longue durée de vie, mais finissent par perdre leur qualité et leur goût. Par exemple, les épices et fines herbes perdent leur arôme et leur saveur avec le temps.  Il est recommandé de les conserver environ 1 an.

ALIMENTS À TRÈS LONGUE CONSERVATION

Condiments
Mélasse  2 ans
Miel  18 mois
Moutarde sèche  3 ans
Sucre  2 ans
Vinaigre  2 ans
Boissons
Thé  2 ans
Divers
Cacao  10-12 mois
Farine blanche  2 ans
Garniture pour tarte  18 mois
Gelée en poudre  2 ans
Lait concentré en conserve  9-12 mois
Pectine en poudre  2 ans
Préparation à pouding  18 mois

ALIMENTS À LONGUE CONSERVATION

Beurre d’arachide* 2 mois
Confitures et gelées 1 an
Fines herbes séchées 1 an
Sirop d’érable, sirop de maïs 1 an
Céréales riz et pâtes alimentaires
Céréales de type granola 6 mois
Céréales prêtes à servir 8 mois
Gruau d’avoine 6-10 mois
Pâtes alimentaires sèches 1 an
Pâtes alimentaires aux œufs 6 mois
Riz blanc  1 an
Boissons
Café instantané  1 an
Divers
Chapelure sèche  3 mois
Chocolat à cuisson  7 mois
Conserves  1 an
Craquelins  6 mois
Farine de maïs  6 mois
Fruits séchés  1 an
Gélatine  1 an
Huiles végétales ** 1 an
Lait concentré sucré en conserve 6 mois
Lait écrémé en poudre*  1 mois
Légumineuses sèches  1 an
Levure sèche  1 an
Préparation à gâteaux  1 an
Noix dans l’écale  1 an
Olives  1 an
Pectine liquide  1 an
Pommes de terre instantanées 1 an
Levure chimique  1 an
Semoule  1 an
Bicarbonate de sodium  1 an
Substitut de crème à café  6 mois
* Les durées de conservation indiquées sont valables pour des contenants qui ont été ouverts.
** La durée peut varier selon le type d'huile (Olive, Avocat, Arachide, Lin...)

Je vous invite à consulter le guide de conservations des aliments périssables par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ). Vous y trouverez une liste exhaustive d’aliments ainsi que leur durée limite de conservation.

ALIMENTS EN CONSERVE

Les fabricants de produits en conserve suggèrent de ne pas garder les produits plus d’un an pour avoir un produit d’une qualité optimale. Par contre, la conservation de ces produits est très longue et les produits conservés au frais à l’abri de la lumière seront consommables pour plus d’un an.

18 mois suivant leur achat  Les produits à base de tomate, les fruits en conserve et les aliments à forte teneur en acide
2 et 5 ans Les aliments à faible teneur en acide (comme les légumes en conserve)

Ne les placez pas près d’une source de chaleur, conservez-les dans un endroit frais et sec. Ne les exposez pas directement au soleil.

Jetez les boîtes de conserve qui montrent un des signes suivants :
 
  • Bombement
  • Fuite
  • Rouille
  • Bosselure sur le rebord ou la soudure verticale (la conserve peut perdre son étanchéité, des bactéries peuvent se former à l’intérieur de celle-ci)

Ne courez pas de risque, au moindre doute, jetez la boîte!
 

EN RÉSUMÉ

Si votre produit a une durée limite de consommation de deux ans et que nous sommes un mois passé cette date, ça ne veut pas dire qu’il n’est plus consommable. Si votre produit a été conservé dans une chambre froide au sec, à l’abri de la lumière et à une température de 50°F, il y a de bonnes chances qu’il soit encore bon. Par contre, s’il a été exposé au gros soleil, à des températures élevées, je ne prendrais aucun risque, peu importe le produit. Le miel est un bon exemple, car il peut être conservé 40 ans à une température de 50°F et 2 ans à une température de 80°F.

Si votre produit n’a pas de date, il est quand même périssable. Sans nécessairement être un danger pour votre santé, il peut avoir perdu ses qualités nutritives et gustatives, comme les épices et les fines herbes par exemple.

Pour vos boîtes de conserve, les manufacturiers suggèrent de ne pas les garder plus de 1 an. C’est le même principe que les autres aliments, s’ils ont été conservés au frais et au sec, que votre boîte est en parfait état, elles peuvent être conservées de 18 mois à 5 ans.

Finalement, vérifiez les dates de vos produits et fiez-vous à votre jugement.

Disqus

Pour recevoir les dernières recettes par courriel et rester informé des développements du site internet...

Inscrivez-vous à la lettre d'information