Cuisson sur feu de camp

Redécouvrez le plaisir de cuisiner, le plaisir de prendre le temps de vivre simplement. La cuisson sur feu de bois vous permet de faire presque n’importe quelle recette. L’odeur naturelle de la forêt et celle de la fumée mélangée aux arômes de vos aliments feront de votre repas un plat exquis et unique.

 

Méthodes de cuissons

Papillote

Parfait pour la cuisson sur le feu, ce type de cuisson mélangera les arômes de vos aliments avec un petit goût de fumée. Enveloppez tout dans du papier d’aluminium, idéalement deux couches pour ralentir la cuisson et éviter de percer votre papillote. Placez-la ensuite sur une grille près des braises ou des flammes. Ne la placez pas directement dans les flammes, car vous aurez une partie des aliments brûlés.

À la poêle

 

Il vous sera plus facile de jauger la température de votre poêle si vous en prenez une en fonte. Par contre si vous voyagez léger et utilisez une gamelle en aluminium, faites attention aux flammes vives, car plus il y a de métal, plus la chaleur sera répartie par contre moins il y aura de métal, plus elle réchauffera rapidement. Votre poêle peut être placée sur une grille ou sur des bûches, mais assurez-vous d’avoir une bonne stabilité et un bon appui pour éviter les renversements. Ce type de cuisson vous offre plusieurs possibilitées. Pain banique, galettes, crêpes, viandes, poisson, bref un peu de tout.

Sur grille

Identique à la cuisson sur BBQ, mais avec un bon goût de fumé, c’est bien meilleur. Faites attention, vous pourriez attirer les ours ou rendre les voisins jaloux.

Sur braise

  

Certains aliments peuvent être cuits directement sur les braises comme les pommes de terres enveloppées dans du papier d’aluminium. Enveloppez-les de plusieurs couches, puis tournez-les de temps à autre. Si vous disposez d’une marmite en fonte, vous pourriez faire cuire un mijoté. Lorsque votre feu aura produit assez de braise, déposez votre marmite directement sur celles-ci. Alimentez votre feu avec de petites branches disposées autour de la marmite.

Four improvisé

Il est aussi possible d’improviser un four avec deux chaudrons, un plus grand contenant une couche de sable dans lequel vous insérerez un plus petit chaudron qui contiendra vos aliments.

Cuits sous terre (un truc de scout, pour un déjeuner de roi)

Creuser un trou de 60 cm, mettre le jambon et fèves dans une marmite, mettre celle-ci dans le trou.
Recouvrir d’une planche et environ 5 cm de terre
Faites un feu de braises au-dessus de votre cocotte sur la terre et laissez cuire toute la journée ou toute la nuit.

Au matin, votre déjeuner sera déjà prêt et chaud. Mais faites attention, un feu ne devrait jamais rester sans surveillance. Il existe une méthode similaire plus sécuritaire, car votre feu est dans le trou sous la cocotte. Donc aucun risque à cause du vent, mais vérifiez qu’il n’y ait pas de racines d’arbres ou d’arbustes. Pour plus de détails concernant cette méthode, consultez l’espace web des scouts.

 

Préparation de votre feu

Si vous n’avez pas de foyer ou cuve de métal et que vous faites votre feu directement au sol, essayez de trouver de grosses pierres que vous disposerez en cercle. Elles permettront de diminuer l’approvisionnement en oxygène, ce qui ralentira la combustion, d’autre part, les pierres emmagasineront la chaleur du feu et couperont le vent. Vous pouvez aussi mettre un peu de terre ou de sable entre les pierres pour colmater les espaces vides.

Pour l’allumage de votre feu, utilisez soit

  1. Allume-feu (résistant à l’eau et fait maison c’est encore mieux)
  2. Brindilles sèches de conifère avec écorce de bouleau (attention aux règlements en vigueur, il est souvent interdit de récolter des branches mortes au sol)

 

Utilisez de très petites branches pour l’allumage de votre feu et ajoutez des branches toujours un peu plus grosses jusqu'à ce qu’il y ait assez de braises pour commencer la cuisson. Utilisez toujours du bois sec, lorsque possible. Dans le cas contraire, il faudra prévoir un temps de séchage de votre bois. Un truc simple, disposez quelques morceaux à la fois autour de votre feu ou au-dessus du foyer pour faire sécher les prochains morceaux que vous utiliserez.

Pour les feux de cuisson, utilisez toujours de petites bûches ou fendez-les en petits morceaux, car elles produiront plus de braises rapidement et la combustion sera plus rapide. Il est plus facile de contrôler la température d’un petit feu en ajoutant des petites bûches plutôt que de réduire la température d’un gros feu. Gardez les  grosses bûches pour votre bivouac du soir.

 

Combustion de votre feu

Plus votre feu aura d’oxygène, plus la combustion sera rapide. Pour une combustion plus lente, idéale pour cuisson sur braise, privilégiez un rond de feu directement au sol, soit en pierre ou une cuve de métal. Protégez-le du vent le plus possible.

Les foyers ouverts ou surélevés permettent un bon approvisionnement en oxygène, l’allumage sera beaucoup plus facile et la combustion sera plus rapide. Privilégiez ce type de foyer pour la cuisson sur grille ou à la poêle.

 

Température de votre feu

La braise a une température approximative de 665°F. Les flammes d’un morceau de bois sont approximativement de 1115°F. Les grandes flammes de feu de bois peuvent atteindre presque 1655°F. Plus la couleur des braises ou des flammes sera claire, plus elle sera chaude. Par exemple, des braises orange sont plus chaudes que des braises rouge sombre.

Pour augmenter ou diminuer la chaleur de votre feu, éloignez ou rapprochez les bûches. En les éloignant, les flammes diminueront d’intensité, ce qui aura pour effet de réduire la température. Pour augmenter ou diminuer la température pour la cuisson sur grille, on peut simplement augmenter ou diminuer la hauteur de celle-ci.

 

Allume-feu résistant à l’eau fait maison

  

Que vous chaviriez votre embarcation en canot-camping ou bien que vous laissiez tomber par mégarde dans une flaque d’eau au camping, pas de problèmes, ils sont complètement imperméables. Ils sont faciles à réaliser et nécessitent peu de matériel.

Nous avons testé l’imperméabilité de ces allume-feu en les trempant 5 minutes dans un récipient plein d’eau, il s’est allumé sans problème à la sortie du bol d’eau puisque notre allume-feu est entièrement enduit de cire.

Vous aurez besoin de :

  • Fil de coton
  • Cire (ou chandelles déjà existantes)
  • Gobelet en papier ciré (habituellement utilisé pour mettre le ketchup dans les restaurants-minute)
  • Chaudron avec bec verseur
  • Plaque à pâtisserie
  • Petites pinces

Préparation :

  1. Placer les gobelets en carton sur la plaque à pâtisserie. Laissez assez d’espace pour éviter de les renverser lorsque vous les remplirez.
  2. Coupez la ficelle pour obtenir des morceaux de longueur égale à deux fois la hauteur du gobelet en papier ciré.
  3. Placez la cire (ou les chandelles) dans le chaudron et faites chauffer à feu doux. Lorsque toute la cire est fondue, plongez les ficelles dans la cire.
  4. À l’aide des petites pinces, retirez les ficelles une à une et placez-les sur les gobelets en papier ciré. Un bout de la ficelle au fond du gobelet à l’intérieur et l’autre bout replié vers l’extérieur.
  5. Il ne vous reste plus qu’à faire couler la cire dans les gobelets et laisser refroidir.

 

Conclusion

Avec un feu, il y a beaucoup de possibilités. Cuisson en papillotes, mijotées dans une marmite de fonte, Cuisson a la poêle ou encore sur grille. Laissez aller votre imagination et votre créativité. Moi, j’imagine déjà une truite fraîchement pêchée cuite en papillote. Et vous, qu’allez-vous cuisiner ?

 

En lien avec cet article ...

Disqus

Pour recevoir les dernières recettes par courriel et rester informé des développements du site internet...

Inscrivez-vous à la lettre d'information